• Facebook Social Icon

March 29, 2018

Please reload

Recent Posts

La LIVÈCHE cette méconnue

March 19, 2017

1/2
Please reload

Featured Posts

La neige réchauffe le cœur du jardinier

February 16, 2019

Il y a un bon moment que nous n’avons publié sur ce blog.  Trop longtemps.  Pourtant, à la mi-février il y a déjà plus d’un mois que nous planifions et préparons la prochaine saison.  Pour le dire avec un peu de poésie, un jardin maraîcher est une sorte de légume dont les graines commencent à germer dans le froid de l’hiver et sous la neige épaisse.

 

En effet, lorsque les premiers catalogues de semences commencent à arriver dans la boîte aux lettres, qu’il fasse un froid glacial ou que la tempête gronde, c’est le signal qu’il y aura un printemps.  C’est alors que le jardin prend forme et renaît.  La marmotte n’a plus qu’à retourner dans son terrier.  Elle a été battue de vitesse.

 

Petit retour sur l’année écoulée

 

Toujours est-il que 2018 aura été une année spéciale à plusieurs égards.  La température s’est acharnée à nous compliquer la vie tout au long de la saison.  Pour commencer, c’est un printemps particulièrement frais qui a retardé les semis en terre et ralenti la croissance des végétaux.  Ensuite, un été de canicule digne des régions tropicales s’est abattu sur les jardins et le verger avant de laisser la place à un automne de pluies diluviennes qui nous ont empêchés de réalisés la plupart des travaux prévus.

 

Malgré tout, les choses ont avancé.  La serre, montée en hâte à la fin de l’automne précédent a été complétée et couverte tôt au printemps, ce qui a permis de la mettre en culture et d’obtenir les premiers rendements.  Bien que les premiers légumes n’aient été récoltés qu’en juillet, la production de tomates et de concombre aura été très bonne.

 

Un total de 72 parcelles du jardin communautaire étaient occupées et un bon nombre de bénévoles et de volontaires ont participé à réaliser toutes sortes de travaux d’aménagement et d’amélioration aux jardins comme au verger.  De même, le soutient des agriculteurs ne s’est pas démenti non plus.  Nous avons estimé leur valeur en temps, machineries et travaux à un peu plus de 11,000$.

 

Au jardin de production, le retard du printemps s’est fait ressentir durant toute la saison et nous avons régulièrement été en rupture de stock pour plusieurs légumes.  Mais, malgré la sécheresse, les framboises ont commencé à produire et promettent des rendements très intéressants.

 

Par contre, au marché public nous n’avons eu qu’un seul dimanche de pluie et la communauté y est venue en nombre croissant.  Il y a même maintenant des "réguliers" qui fréquentent le marché à toutes les semaines et les touristes de passage s’y arrêtent de plus en plus régulièrement.  Le comité de citoyens de St-Cœur de Marie en a fait la promotion de manière soutenue et y a organisé une Fête des récoltes qui a connu un succès formidable.

 

Somme toute, une bonne année.

 

Cap sur 2019

 

Les semences sont commandées et arrivées pour la plupart.  Les premiers semis (tomates et piments pour la serre) ont été préparés au tout début du mois et en mars beaucoup de plantules seront semées pour transplantation dans la serre, le tunnel et ensuite directement au jardin.

 

Sandra Jobin se prépare à reprendre le collier, cette fois-ci à plein temps, et une bonne partie des maraîchers-participants qui l’assistent dans les travaux ont déjà été rencontrés.  La publicité pour le service de paniers sera lancée avant la fin du mois et l’offre de fruits et légumes sera vraiment intéressante.

 

La planification des plantations au verger et de brise-vents est très avancée et les réservations et achats de plants sont commencés.  Nous comptons compléter les rangées de framboisiers, ajouter des arbres fruitiers et mettre en place un verger de noisetiers avec 200 plants pour débuter.

 

Pour ce qui est des travaux, il y aura de l’action cette année encore.  Le chemin d’entrée qui devait être gravelé l’automne dernier le sera ce printemps et le plus tôt possible.  En mai, le bâtiment de service (30’X50’) sera construit à l’extrémité Est de la serre.  On y aménagera un petit bureau, une dînette et un réfrigérateur.  Le libre-service y sera installé et beaucoup mieux approvisionné.

 

Nous souhaitons débuter une offre d’autocueillette pour les haricots, les gourganes et les framboises.  Le tout sera d’abord offert aux membres et nous vous en reparlerons.  Nous avons pris des dispositions pour que l’esthétique du terrain soit grandement améliorée et qu’il devienne agréable de venir y faire un tour et d’y séjourner un moment.

 

Comme vous pouvez vous en douter, bien d’autres nouveautés (parfois étonnantes) sont en préparation, mais nous vous en réservons la surprise pour plus tard.  À suivre…

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Follow Us
Please reload

Search By Tags
Please reload

Archive
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon